À la une

  • Nomadland, le travail en route

    Nomadland de Chloé Zao est un film sur les travailleurs américains pauvres, contraints pour gagner leur vie, de loger dans leur van. Il oscille entre documentaire et fiction et s’impose comme une curiosité cinématographique, à la fois fascinante et quelque part empreinte de fatalisme.
  • Régionales, quel chemin prennent les candidats pour les TER ?

    Les transports représentent près d’un tiers des dépenses de la région Bourgogne Franche-Comté. Photo : Louis Colmagne
    Principal poste de budget des régions, les propositions des candidats aux régionales sur les transports sont particulièrement scrutées par trois associations : la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et UFC Que Choisir.
  • Quelle place pour les caméras en ville ?

    La ville de Besançon souhaite conserver un nombre fixe de caméra tandis que Montbéliard voudrait l'augmenter. Photo: Louis Colmagne
    Plutôt inattendu, un classement place Besançon en neuvième position des villes les plus vidéosurveillées de France avec 189 caméras sur la voie publique pour 100 000 habitants, une hausse de 687,5 % entre 2013 et 2019. Si la nouvelle municipalité stoppe cette expansion, ce n’est pas le cas d’autres communes franc-comtoises.
  • Élections régionales et départementales : expérimentations avant 2022

    Les scrutins des 20 et 27 juin ont jusque là été éclipsés par la situation sanitaire qui sature l'espace médiatique depuis plus d'un an. Si vous avez loupé des épisodes, rappelons que le Conseil régional traite des transports, gère les aides européennes, s'occupe des lycées et de formation professionnelle, d'économie, d'agriculture, d'environnement... Quant aux départements, ils ont notamment en charge une grande part de l'action sociale (enfance, personnes âgées, aide personnalisée à l'autonomie), les collèges, les routes départementales...
  • Drames et tourments d’un « Médecin de nuit »

    Mélange de brut et de lyrisme, c’est un film noir, dur, qui fait ressentir la tension, le danger, et la solitude d’un homme.
    « Je voulais faire un film noir avec un beau personnage romanesque », confie le réalisateur Elie Wajeman, qui a dirigé Vincent Macaigne formidable en toubib écartelé.
  • « La Nuée » a le goût du sang

    Suliane Brahim (qui fut l’héroïne de la série « Zone blanche ») incarne une jeune femme qui a deux enfants à élever et une ferme à diriger.
    Primé au Festival du film fantastique de Gérardmer, le film de Just Philippot est une sorte de mix de « Petit paysan » et de « La Mouche ».
  • Podalydès fait la nique au numérique

    Sandrine Kiberlain et les frères Podalydès, plus complices que jamais, nous font sourire de cette dictature du numérique qui bugge.
    Bruno et son frère Denis se moquent de notre société techno-moderne dans « Les 2 Alfred », film qui parvient à nous amuser d’un quotidien pathétique.
  • SOS Loue et rivières comtoises ciblé par le préfet du Doubs et les syndicats agricoles

    Journalistes et Membre du collectif SOS LRC au bord du Doubs Franco-Suisse – Juin 2021 Photo : SOS Loue et rivières comtoises
    Après plusieurs gros titres de la presse nationale pointant les pollutions engendrées par le Comté, SOS Loue et rivières comtoises a été directement mis en cause par le préfet du Doubs et l’ensemble des syndicats agricoles, ce qui a provoqué des remous à la Confédération Paysanne. Accusé d’« agri-bashing » le collectif dénonce une tentative d’intimidation et revendique sa liberté d’alerter sur l’agonie des cours d’eau et d’en dénoncer toutes les causes, dont la principale. Malgré tous les efforts de la filière Comté.
  • Jura : la fragmentation de la gauche fera-t-elle les affaires de la droite ?

    La droite est favorite pour garder un département qu'elle avait récupéré en 2015 après un peu glorieux intermède socialiste. S'il y a candidature unique de la gauche dans 14 des 17 cantons, laissant penser à une union tacite, elle n'a pas su présenter de candidat face au président sortant, Clément Pernot, à Champagnole. Elle a aussi échoué à s'unir sur un programme et ni EELV ni LFI n'ont signé la charte paraphée par le PS, le PCF et Génération.s. Et les difficiles discussions entre partis ont débouché sur la démission de la secrétaire fédérale du PCF...
  • Les hérissons sont encore là !

    France Nature Environnement Doubs-Territoire-de-Belfort compte depuis quatre ans ces insectivores amis des jardiniers qui paient un lourd tribut aux pesticides et au trafic routier. De local, le recensement est devenu national depuis mars dernier avec 3470 observations. Objectif : mieux connaître les dynamiques d'évolution et de déplacement de l'espèce.
  • Adrien Nardin, un Communard franc-comtois, déporté en Nouvelle-Calédonie

    L’Orne (d’autres navires de la même série font le même voyage : le Var, le Calvados…) Le périple dure quatre mois !
    Né à Voray-sur-l'Ognon en 1833 dans une famille partie en 1850 à Paris, il est manœuvre journalier quand il participe à l'insurrection et s'engage dans l'armée de la Commune. Privé de droits civiques, il est déporté lors d'un éprouvant périple en bateau de quatre mois qui emmène le cinquième convoi des proscrits à Nouméa. Il mourra quatre ans plus tard à l'hôpital...

Articles récents

  • Nomadland, le travail en route

    Nomadland de Chloé Zao est un film sur les travailleurs américains pauvres, contraints pour gagner leur vie, de loger dans leur van. Il oscille entre documentaire et fiction et s’impose comme une curiosité cinématographique, à la fois fascinante et quelque part empreinte de fatalisme.
  • Régionales, quel chemin prennent les candidats pour les TER ?

    Les transports représentent près d’un tiers des dépenses de la région Bourgogne Franche-Comté. Photo : Louis Colmagne
    Principal poste de budget des régions, les propositions des candidats aux régionales sur les transports sont particulièrement scrutées par trois associations : la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et UFC Que Choisir.
  • Quelle place pour les caméras en ville ?

    La ville de Besançon souhaite conserver un nombre fixe de caméra tandis que Montbéliard voudrait l'augmenter. Photo: Louis Colmagne
    Plutôt inattendu, un classement place Besançon en neuvième position des villes les plus vidéosurveillées de France avec 189 caméras sur la voie publique pour 100 000 habitants, une hausse de 687,5 % entre 2013 et 2019. Si la nouvelle municipalité stoppe cette expansion, ce n’est pas le cas d’autres communes franc-comtoises.
  • Separateur
  • Drames et tourments d’un « Médecin de nuit »

    Mélange de brut et de lyrisme, c’est un film noir, dur, qui fait ressentir la tension, le danger, et la solitude d’un homme.
    « Je voulais faire un film noir avec un beau personnage romanesque », confie le réalisateur Elie Wajeman, qui a dirigé Vincent Macaigne formidable en toubib écartelé.
  • Podalydès fait la nique au numérique

    Sandrine Kiberlain et les frères Podalydès, plus complices que jamais, nous font sourire de cette dictature du numérique qui bugge.
    Bruno et son frère Denis se moquent de notre société techno-moderne dans « Les 2 Alfred », film qui parvient à nous amuser d’un quotidien pathétique.
  • « La Nuée » a le goût du sang

    Suliane Brahim (qui fut l’héroïne de la série « Zone blanche ») incarne une jeune femme qui a deux enfants à élever et une ferme à diriger.
    Primé au Festival du film fantastique de Gérardmer, le film de Just Philippot est une sorte de mix de « Petit paysan » et de « La Mouche ».