Neuf soignants suspendus demandent leur réintégration en justice

Après que l'urgence à suspendre la suspension d'un agent de CCAS n'a pas été reconnue, le tribunal administratif de Besançon tenait audience jeudi 7 octobre pour examiner les recours de soignants du CHU et des hôpitaux de Pontarlier et Lons-le-Saunier qui, selon leur avocat, ne demandent qu'à travailler. Me Fabien Stucklé a notamment invoqué l'urgence sociale que représente la privation de salaire, et l'urgence à faire fonctionner les hôpitaux. Sur le même sujet, une QPC a été transmise à la cour de cassation par les Prud'hommes de Troyes : la procédure de vérification constitutionnelle de l'article 14-2 de la loi du 5 août dernier est lancée...

Me Fabien Stucklé au sortir de l'audience

Ils sont neuf à réclamer ce jeudi 7 octobre leur réintégration et le versement de leur salaire. Neuf soignants suspendus par les hôpitaux de Besançon, Pontarlier et Lons-le-Saunier parce qu'ils n'ont pas justifié de l'obligation vaccinale édictée par la loi du 5 août dernier. Ils ont saisi en référé, autrement dit en urgence, le tribunal administratif de Besançon et sont représentés par Me Fabien Stucklé que sa consoeur Anne-Sylvie Grimbert est venue soutenir. Ils font partie des rares avocats à porter des procédures de ce genre, tant devant le juge administratif qu'aux prud'hommes, et du coup ne chôment pas.

La procédure est écrite, mais Fabien Stucklé tient à plaider à l'oral devant le vice-président Laurent Boissy. Histoire de tenter de faire passer par le verbe la dimension émotionnelle de dossiers très particuliers. « Que dois-je vous dire ? Comment attaquer ce gros monstre qui dévore tous ces soignants depuis quelques...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !