Vers la catastrophe annoncée ou un débouché politique ?

Comment faire barrage au duel entre néolibéralisme et extrême-droite ? Relayant les initiatives « 2022 vraiment en commun » et la « Primaire populaire » qui a déjà 225.000 inscrits, un collectif pour une candidature unique de la gauche et de l'écologie voit le jour à Besançon. Un premier rendez-vous se tient samedi 11 décembre place du 8-Septembre pour aller à la rencontre des électeurs et sympathisants.

« Peut-on accepter en 2022 le retour du match Macron Le Pen ? » C'est la question posée par Claudine Reboux et Jean-Paul Bruckert au nom d'un tout nouveau collectif bisontin pour une candidature unique de la gauche et de l’écologie qui s'empresse de répondre « non » à cette perspective qui indispose de nombreux électeurs. A tel enseigne que certains menacent de ne pas participer à l'élection présidentielle, exigeant que les actuels candidats déclarés s'entendent sur un seul nom. Les conversations sur ce thème sont assez fréquentes entre amis, camarades ou tout simplement voisins et collègues...

Eux mêmes militants à Ensemble, une formation issues de groupes politiques ayant souvent fait la liaison entre gauche traditionnelle et gauche radicale, Claudine Reboux et Jean-Paul Bruckert expliquent aller bien au-delà. Ils mènent cette bataille pour l'unité avec des personnes engagées dans des combats aussi divers que les Coquelicots, l'économie...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !