Anne Vignot réduit le projet d’écoquartier aux Vaîtes

La maire de Besançon a réussi à mettre d'accord la majorité municipale sur moins de logements, un parc urbain, une école repositionnée au centre du projet d'écoquartier et diverses mesures en faveur de la biodiversité et de l'environnement. La facture s'accroît pour la collectivité. Le conseil municipal doit se prononcer le 30 septembre. Forte de victoires judiciaires ayant interrompu le chantier, l'association Jardins des Vaîtes entend « utiliser tous les moyens pour que ça ne se fasse pas. »

Il est encore trop tôt pour dire si la nouvelle mouture du projet d'écoquartier des Vaîtes se réalisera ou pas. Anne Vignot, avait voté la première version lorsqu'elle était adjointe à l'environnement de Jean-Louis Fousseret. Maintenant qu'elle lui a succédé, elle a présenté jeudi 16 septembre à la presse un projet « revisité » conforme aux engagements de la liste EELV-PS-PCF-AGC-GénérationS qu'elle conduisait en 2020. Cette nouvelle version a dû passer par trois filtres. Le premier était scientifique, un groupe d'experts pour l'environnement et le climat (GEEC). Les deux autres participatifs : une consultation numérique ayant suscité 1237 « réactions », et une conférence réunissant 50 citoyens « panélisés » selon six critères issus d'un groupe de 470 volontaires provenant de 12.000 tirés au sort sur la liste électorale. Cette conférence a rendu début juillet un rapport évoquant une position à la majorité relative de 18...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !