Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Société

/ La rédaction

De Marie-Guite Dufay à Edwy Plenel en passant par Barbara Romagnan et Aurélie Trouvé, Claire Arnoux, Nicolas Bodin et Anne Vignot, 122 personnalités locales, régionales et nationales, des écrivains et des militants, des associations et des syndicats sont les premiers signataires de ce texte qui considère que le renvoi devant le tribunal correctionnel d'un correspondant de Factuel et d'un reporter de Radio BIP est une instrumentalisation de la justice par le pouvoir politique. 

Accès libre

/ Daniel Bordür

Assistante sociale à la Sécu, Delphine Pratini accompagne des personnes en arrêt de longue durée pour maladie, accident et parfois harcèlement. Un métier passionnant et utile, mais dont le sens est remis en cause par certaines orientations managériales. Elle en a tiré une conférence gesticulée qui remet bien des pendules à l'heure.

/ Guillaume Clerc

Un rapport du département du Doubs surévalue les couts de réfection du fort Griffon dont il est propriétaire pour mieux faire passer au privé la vente de ce monument inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette question n’a pas été débattue par les élus, mais tout semble déjà écrit. Plusieurs scénarios sont étudiés pour attirer les promoteurs, dont la marge est évaluée à 2,8 millions d’euros pour une opération qui doit comprendre des logements pour être rentable et avec, en bonus, une opération de défiscalisation menée par Next Financial Partners.

Toufik de Planoise à nouveau au tribunal

Vendredi 11 septembre 2020

/ La rédaction

Notre correspondant local est cité à comparaître devant le tribunal de police de Besançon le 15 septembre pour « participation à une manifestation interdite » le 30 juillet 2019 alors qu'il la couvrait.

/ Sonia Pignet

Depuis le 15 juillet, une bataille à coups de communiqués de presse s’est engagée entre le Conseil départemental de Haute-Saône et des associations de protection environnementale. En cause : le tracé du tronçon entre Corre et Port-sur-Saône de la véloroute V50, dite Voie bleue, qui relie Apach (Moselle) à Lyon. Si le préfet valide ce projet, les ONG préviennent déjà qu'elles saisiront le tribunal administratif.

/ Guillaume Clerc

Ils se réclament de l’écologie radicale et ont voulu agir contre la 5G, mais les indices qu’ils ont laissés les ont conduits très vite à la barre du premier procès du genre en France. Entre craintes légitimes, absence de débat public et fausses informations au sujet de ces nouvelles ondes, deux Jurassiens ont été condamnés à 4 et 3 ans de prison par le tribunal de Lons-le-Saunier pour l’incendie en plein confinement du McDonald’s de Champagnole, d’engins de chantiers et d’une antenne relais à Foncine-le-Haut.

/ Guillaume Clerc

Au lendemain de la signature du Ségur de la santé, les soignants restent mobilisés et se sont rassemblés à Besançon. Certains ne se satisfont pas de la hausse de 180 euros alors qu’ils en réclamaient 300, ce qui aurait placé la rémunération au niveau de la moyenne des pays de l’OCDE. Des représentants de l’hôpital de Dole ont dénoncé des conditions dégradées et un fort taux de personnel contaminés par le Covid-19, le représentant du Comité de défense des services publics de Lure réclame l’unité et le nouveau Comité de défense de la santé publique du Doubs exige une politique régionale à la hauteur des besoins.

/ Benjamin Guérin

Ils étaient environ un millier à s’être rassemblés sur la place du huit septembre à 15h pour participer à la « marche pour la justice et la dignité ». Un appel lancé par des citoyens ayant reçu de nombreux soutiens dont l’intersyndical, des collectifs de défense des étrangers et des minorités comme la CDDLE ou encore SolMiRé, du mouvement des Gilets jaunes, de militants LGBTQI+, de partis politiques, de la Ligue des Droits de l’Homme du Jura et SOS racisme Jura.

Accès libre

Pages