Des scientifiques pas vraiment complotistes dans les défilés anti passe-sanitaire

Ils sont enseignant en biologie, médecin, chercheur... et défendent des arguments au service d'un choix libre et éclairé. Nous les avons croisé dans un défilé jurassien au côté de syndicalistes vaccinés et de personnels de santé et du secteur social qui font part de leur souffrance et de leur stress devant l'obligation vaccinale.

Comme dans le pays, les manifestations contre le passe sanitaire ont émaillé l'été franc-comtois. De Vesoul à Saint-Claude, de Dole à Montbéliard, de Lons-le-Saunier à Besançon, plusieurs milliers de personnes ont défilé en juillet et août pour dire leur opposition, parfois leur colère, aux dispositions prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie.

Les affluences ont été variables et l'on a dénombré jusqu'à 3000 manifestants à Besançon, 1500 à Montbéliard ou encore un millier à Lons-le-Saunier le 7 août. Ils y étaient encore autour de 700 les 14 et 21 août, ce que Factuel a pu constater. La sociologie des défilés interroge au regard de leur apparente diversité d'opinions. L'extrême-droite y serait-elle à son aise ? En tout cas pas à Besançon où une quinzaine d'activistes ont été dénoncés au micro, hués et expulsés de la manifestation du 21 août. Et un calicot manifestement antisémite a fait...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !