Quelle place pour les caméras en ville ?

Plutôt inattendu, un classement place Besançon en neuvième position des villes les plus vidéosurveillées de France avec 189 caméras sur la voie publique pour 100 000 habitants, une hausse de 687,5 % entre 2013 et 2019. Si la nouvelle municipalité stoppe cette expansion, ce n’est pas le cas d’autres communes franc-comtoises.

La ville de Besançon souhaite conserver un nombre fixe de caméra tandis que Montbéliard voudrait l'augmenter. Photo: Louis Colmagne

La municipalité de Besançon était plutôt accusée de laxisme par l’opposition concernant la politique mise en œuvre pour l’installation de caméras de surveillance. Si la nouvelle équipe freine son développement, la cité comtoise figure toujours parmi les villes les plus vidéosurveillées de France. Dans un classement de la Gazette de communes établi fin 2019, Besançon figure à la neuvième place des 50 villes les plus peuplées de France avec 189 caméras installées sur la voie publique et qui nécessite une autorisation préfectorale (celles des réseaux de transports ou installées sur des bâtiments publics ne sont pas comptabilisées).

Leur nombre a considérablement augmenté sous le mandat de Jean-Louis Fousseret, avec une augmentation de 687,5 % entre 2013 et 2019, presque 7 fois plus. En 2013, elle était alors 31e d’un classement sur le même sujet. Leur nombre a un peu baissé aujourd’hui...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !