Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Plus large

/ Invité.e.s

Alors que les tractations battent leur plein pour savoir quels candidats se présenteront aux municipales 2020, qu’en est-il des programmes ? Urbanisme, démocratie, écologie : le consultant-chercheur Nicolas Rio défriche les thèmes qui ne manqueront pas de structurer moult débats électoraux et très probablement les grands axes de la prochaine mandature dans de nombreuses communes. 

Accès libre

/ Patrick Tardit

Sur fond de fait-divers, le cinéaste argentin Benjamin Naishtat évoque en fait la période qui a précédé la dictature dans son pays. C’est avec une scène presque banale que commence « Rojo » (sortie le 3 juillet), troisième film du cinéaste argentin Benjamin Naishtat, sélectionné au Festival du Film policier de Beaune. Une altercation dans un restaurant bondé. Sauf qu’on est en Argentine, en 1975, et qu’alors rien n’est banal. 

Accès libre

/ Léo Ballery

Catherine Llanes, enseignante-chercheuse en bactériologie au laboratoire Chrono Environnement de l'Université de Franche-Comté, présentait à Besançon les travaux de son équipe sur les alternatives aux antibiotiques, notamment les interactions avec les huiles essentielles. La résistance croissante des bactéries sera la première cause de mortalité mondiale en 2050…

/ Michel Antony

Dimanche 23 juin, le trajet en TER et TGV jusqu'à Belfort-TGV devait durer 5 h 34 avec deux correspondances à Lyon et Dijon. Un « problème de régulation » à Lyon a tout chamboulé. Soixante voyageurs ont été envoyés en car à Dijon où la gare était fermée à leur arrivée… La mésaventure est racontée par l'un d'eux, « défenseur des transports publics » qui s'interroge : faut-il encore sauver le service public ferroviaire ?

Accès libre

/ Michèle Tatu

Au Festival International de Film d’Animation d’Annecy, les œuvres déploient un trésor d’imagination pour parler des problèmes monde. Le Palmarès rend hommage au jeune cinéma d’animation français… Il y a aussi notre coup de coeur, Buñuel après l’Âge d’or, de l’Espagnol Salvador Simó, des adaptations de romans, comme La Fameuse invasion des ours en Sicile, de Lorenzo Mattoti (adaptation de Dino Buzzatti, ci-contre), et bien d'autres…

Accès libre

/ Toufik-de-Planoise

Plusieurs dizaines de Comtois ont répondu à un appel national engageant à converger sur Dijon pour l'Acte 30 des gilets jaunes, samedi 8 juin. Les autorités redoutaient une tournure critique… et semblent avoir tout tenté pour la permettre : interdiction du rassemblement dans le centre, coercition avant le départ du cortège, gazages de participants passifs, coups, insultes… Résultat : le cœur historique en partie ravagé, des protagonistes et des passants blessés et choqués, des pacifistes oscillant entre dégoût et radicalisation.

Accès libre

/ Daniel Bordür

La Stratégie de l'abeille, one man show théâtral d'anticipation totalitaire inquiète par sa véracité et rassure parce qu'il parle des risques que font courir les biotechnologies associées à la banque, l'industrie et les neurosciences. A voir si vous passez par Saint-Etienne les 17 et 18 mai, ou la Saône-et-Loire cet été…

/ Daniel Bordür

Ancien président de l'association nationale des sapeurs-pompiers, ce colonel à la retraite favorable à une sortie du nucléaire qui prendra selon lui 30 à 40 ans, est l'auteur d'une étude analysant les failles du dispositif de protection civile et formule des propositions susceptibles de construire une « culture du risque ». Il l'a adressé à La France insoumise où il milite à Besançon, et au réseau Sortir du nucléaire.

/ Daniel Bordür

Enseignant-chercheur en civilisation irlandaise et britannique, Michel Savaric craint que le processus de paix soit menacé en Irlande du nord avec la quasi insoluble question de la frontière et le retour au centre du jeu politique du parti unioniste protestant, le DUP, que les Anglais avaient presque oublié… Il évoque aussi l'effet du Brexit sur les échanges Erasmus, doute de la perspective de « leftxit » (sortie de gauche) de Corbyn…

/ Michel Antony

L'historien franc-comtois Michel Antony tente dans une recherche de plusieurs semaines de comprendre comment le mouvement est passé du vase qui déborde à l'émergence de traits émancipateurs et de véritables expérimentations autogestionnaires jusqu'au changement d'analyse de partis et syndicats. Son texte introduit une rencontre-débat organisée le 13 mars à Besançon par l'association Utopies et Alternatives Aujourd'hui.

Accès libre

Pages