Jean-Guy Henckel, « bricoleur » à l’origine des Jardins de Cocagne

Rien ne prédestinait certains travailleurs sociaux à devenir des entrepreneurs. Devant les besoins de réinsertion de personnes en difficulté, l'absence de réponses adaptées, plusieurs ont mis les mains dans le cambouis ou dans le bois... Jean-Guy Henckel les a mises dans la terre. Bio, la terre. 30 ans après la création du premier jardin de Cocagne, à Chalezeule, près de Besançon, il raconte l'aventure. À son actif, 136 entreprises solidaires - jardins, restaurants,  laboratoires de transformation - emploient 5000 personnes en insertion, 800 encadrants et fournissent 25000 adhérents consommateurs...

jg22_0

Vous avez besoin de légumes, ils ont besoin de travail, ensemble cultivons la solidarité ! Ce slogan, incontournable tant il résume bien ce qui a présidé à la création des jardins de Cocagne, est le fruit d’une idée de génie portée par un homme, Jean-Guy Henckel, et par une association Loi 1901, l’association Julienne Javel, à Chalezeule, un village proche de Besançon. Au moment de la création du premier jardin de Cocagne, l’association est dirigée par un homme animé lui aussi de principes humanistes, Yves Garret.

Encore une belle histoire à raconter. Comme toutes les belles histoires, elle a connu des hauts et des bas. Il ne s’agit pas d’un conte de fées. Il s’agit de l’histoire d’hommes et de femmes qui résistent. Donc qui parfois s’engueulent. Fort. On n’entre pas en résistance quand on a un caractère mou. Une résistance multiforme. Une résistance inscrite dans une continuité de lutte contre la pauvreté, contre l’exclusion...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !