Lutopik, clap de fin

Le vingtième numéro de ce « magazine des luttes et des utopies », un trimestriel national fabriqué et réalisé depuis un petit village du Doubs, est aussi le dernier. Avec notamment un copieux et judicieux dossier sur les services publics...

lutopik

« Au bord de l'épuisement, nous avons pu mesurer les limites de notre liberté... » C'est en ces termes que la petite rédaction, franc-comtoise, de Lutopik explique dans l'éditorial que son vingtième numéro est aussi le dernier. Sonia Pignet et Guillaume Clerc, respectivement directrice de la rédaction et directeur de la publication, expliquent leur décision par un « faisceau de causes » qui décrivent, en creux, les multiples tâches qui concourent à la fabrication d'un journal : « Entre la gestion des abonnés et des points de vente, le recueil d'informations, la coordination des dossiers, les déplacements, l'écriture, la relecture, l'édition, la mise en page, l'alimentation du site internet, des réseaux sociaux, l'administratif, les salons et autres foires où nous essayions de nous faire connaître les week-end, nous n'avions plus beaucoup d'occasions de souffler... »

Les consommateurs de presse ne s'en doutent pas toujours : ce qu'ils ont entre les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !