Un futur sans antibiotiques ?

Catherine Llanes, enseignante-chercheuse en bactériologie au laboratoire Chrono Environnement de l'Université de Franche-Comté, présentait à Besançon les travaux de son équipe sur les alternatives aux antibiotiques, notamment les interactions avec les huiles essentielles. La résistance croissante des bactéries sera la première cause de mortalité mondiale en 2050…

llanes

« Les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques. Leur durée de vie est de plus en plus courte et elles s'adaptent de plus en plus vite... En 2050 des chercheurs estiment qu'il y aura dix millions de morts dans le monde dus à la résistance aux antibiotiques, ce sera la première cause de mortalité ». Ce problème de santé publique majeur, annoncé par Catherine Llanes, prend sa source dans l'environnement (pollutions…), nos habitudes (trop de sucre dans les aliments, prescriptions d'antibiotiques pas toujours pertinentes…) et dans l'agro-industrie : antibiotiques de prévention dans les élevages industriels.

« Aux Etats-Unis 70% des antibiotiques sont destinés aux animaux », souligne Catherine Llanes. Entre 1957 et 2015 un poulet de l'industrie agroalimentaire américaine est passé de 900 grammes à quatre kilos : « c'est dû au fait qu'on bourre les animaux d'antibiotiques ». Cette consommation à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !