« Chaud, chaud, chaud, on est plus chaud que le climat ! »

Plusieurs marches pour le climat se sont tenues dans la région. A Besançon, 1500 à 2000 personnes ont participé à une manifestation citoyenne, occasion d'un rassemblement de terrain où toutes les gauches étaient de sortie... Les marqueurs très politiques ont été tenus à l'écart au profit d'un consensuel slogan unifiant « justice sociale et justice climatique ». Le député LREM Eric Alauzet a été chahuté.

climat

« La taxe carbone est pseudo-écolo... La transition écologique ne sera pas punitive... Les mesures de Macron sont injustes et écologiquement inefficaces car les gros pollueurs sont épargnés... » Au micro sous le kiosque du parc Micaud de Besançon, revêtue du T-shirt vert d'Alternatiba, Estelle Colin fait le lien entre la Marche pour le climat et le mouvement des Gilets jaunes.

D'ailleurs, quelques uns sont là en cette fin de matinée de samedi 8 décembre, parmi la foule de tous les âges où l'on repère des calicots aussi variés qu'inventifs, témoignant des nombreuses portes d'entrée dans le sujet. Eau, air, sol, alimentation, santé, agriculture, médias, éducation, social... On en passe... Il y a là des collégiens et des retraités, des citoyens, des militants associatifs, des familles, des syndicalistes, des engagés en politique...

Marche, danse et percussions...

De loin, on repère en arrivant deux drapeaux du NPA. Les avisant, l'ancien...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !