Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Partis

/ Daniel Bordür

L'adjoint bisontin à l'urbanisme tire dans une longue lettre aux militants les conséquences de la « déflagration » politique des élections du printemps dernier. Évoquant des « rancœurs » et critiquant «l'indécence » des ambitions municipales qui s'expriment trop tôt à son goût, il considère qu'à Besançon « le PS n'est plus en position de favori pour les municipales ».

/ La rédaction

La corédactrice du programme justice et libertés de la France insoumise tient une conférence-débat vendredi 26 janvier à Besançon. Elle dénonce le « bégaiement » du gouvernement en matière de sécurité et la politique du spectacle et du sensationnel à laquelle elle oppose le « travail quotidien ».

Pages