La France insoumise lance sa campagne européenne à Besançon

Cinq candidats de Franche-Comté, Bourgogne et Alsace ont notamment fait le lien entre les deux prochains scrutins en articulant leur critique du fonctionnement de l'Union avec les compétences des municipalités de plus en plus impactées par les règles adoptées à Bruxelles ou Strasbourg. Il a aussi été question des défections au sein du mouvement et ses relations avec la presse...

lfi

Ils devaient être sept, mais deux Lorraines étant retenues par leur travail, ils sont cinq derrière la table de cette petite salle de la brasserie Granvelle de Besançon où nombre de formations politiques tiennent des conférences de presse. Une quinzaine de militants ont préparé le lieu, scotché des affiches, sonorisé en vue d'un direct sur le réseau social Twitter.

Isabelle Michaud

Ces cinq là sont une forme de synthèse de ce cherche à représenter La France insoumise. Il y a l'ancienne communiste Isabelle Michaud, élue de la majorité municipale de gauche de Joigny (Yonne). Aide-soignante, elle évoque d'emblée la nécessité de « l'accueil des migrants ». A l'autre bout de la table, s'est installé le Strasbourgeois Jean-Marie Brom, chercheur au CNRS, physicien au CERN, jadis cofondateur des Verts.

Entre eux, trois possibles futurs députés européens, vu leur position actuelle sur la liste. Gabriel Amard, le fidèle de Mélenchon qu'il a...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !