LREM se saborde à Besançon

Jean-Louis Foussseret devrait bientôt s’exprimer au sujet du deuxième tour des élections bisontines. Ancien PS et toujours membre du groupe LREM au conseil municipal, il n’a pas soutenu Éric Alauzet, le candidat officiel du parti. Indiquera-t-il, ou non, une consigne de vote alors qu’Alexandra Cordier, la tête de liste sur laquelle il était présent a annoncé son ralliement à Ludovic Fagaut, candidat LR ? Mystère… En attendant, retour sur le fiasco de LREM à Besançon.

alauzetkiosque

Qu’il semble loin le temps où LREM misait sur Besançon pour affermir son ancrage local. Dans l’une des rares villes actuellement dirigées par En Marche, c’est même carrément un fiasco. Éric Alauzet, député du Doubs à qui Besançon semblait acquise avant le début de la campagne, n’a obtenu que 18,9 % des voix le soir du 15 mars. Un camouflet. Surtout que dans la cité comtoise, historiquement très liée à la gauche, il est arrivé en troisième position, derrière la droite. Très amer, il s’interrogeait alors sur l’opportunité de maintenir sa candidature. S’il parle aujourd’hui d’une nouvelle élection, le cœur n’y est plus. Deux de ses colistiers ont même appelé le 9 juin à voter pour le candidat LR, qui engrange les soutiens dans la dernière ligne droite de cette triangulaire où la liste emmenée par EELV et soutenue par le PS, le PCF et Génération.s fait toujours figure de favorite.

Pour LREM, l’affaire s’engage mal dès le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !