Laurence Lyonnais : « notre problème, c’est l’extrême-droite et le virage autoritaire de l’ultra libéralisme »

La militante altermondialiste du Haut-Doubs aurait pu être élue députée européenne sans le fiasco électoral de la France insoumise il y a un mois. Proche de Clémentine Autain dont elle a signé l'Appel pour un big-bang à gauche, elle répond aux questions de Factuel sur son analyse de la situation du mouvement dont elle récuse le positionnement à l'extrême-gauche : « Le programme de LFI est à droite du programme de Mitterrand en 1981… »

ll

Onzième sur la liste de la France insoumise conduite par Manon Aubry, Laurence Lyonnais avait une petite chance de devenir députée européenne. Mais le fiasco électoral du 26 mai en a décidé autrement pour cette chargée de développement territorial à la communauté de communes Frasne-Drugeon, entre Pontarlier et Champagnole. Philippe Alpy, le maire de Frasne, vice-président du Conseil départemental du Doubs, élu de centre-droit, n'est pas mécontent qu'elle reste. Il apprécie la capacité de travail et de réflexion de cette avenante diplômée de l'Institut d'études politiques de Grenoble, une ville où elle fut, de 2001 à 2004, attachée du groupe d'opposition municipale Démocratie-écologie-solidarité.

Pour la filière comté, la non élection de Laurence Lyonnais n'est pas une très bonne nouvelle. Tout comme n'avait pas non plus été une bonne nouvelle le fait que l'ancien UMP Sylvain Marmier, associé de Philippe Alpy dans une grosse ferme...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !