Forum commun pour une réforme des retraites progressiste, mais pas d’union

S’organiser pour la suite et faire des propositions pour combattre la réforme des retraites. C’était le mot d’ordre d’un forum initié par le PCF en décembre salle Battant à Besançon et qui a rassemblé l’ensemble des syndicats et des partis politiques écologistes et de gauche : EELV, NPA, FI, PS, LO et Génération.s. Cela ne s’était pas vu depuis longtemps, mais malgré un constat commun, l’heure n’est pas tout à fait à l’union. Fin janvier, certains partis dont le PS, le PCF et EELV présentaient un contre-projet commun de réforme des retraites financé en taxant le capital et en créant des emplois liés à la transition énergétique.

forumretraites

Il y a eu, semble-t-il, quelques petits couacs au démarrage, mais le PCF a fini par inviter tous les partis qui se revendiquent de la gauche et des écologistes salle Battant le 14 décembre à Besançon. La séance est introduite par Matthieu Guinebert, jeune secrétaire de la fédération du Doubs du Parti communiste qui rappelle que ce rassemblement s’inscrit dans le cadre du meeting qui s’est tenu quelques jours plus tôt et dans les mêmes circonstances à la Bourse du travail de Saint-Denis. Il s’agit de « s’organiser pour la suite et de faire des propositions pour construire un autre avenir pour nos retraites ».

Évelyne Ternant, secrétaire générale du PCF pour la Bourgogne–Franche-Comté déroule l’argumentaire et dresse son constat. En 1960, 4 actifs cotisaient pour 1 retraité, ils étaient 2 pour 1 en 2000 et les prévisions pour 2040 indiquent 1,5 actif pour 1 retraité. Vu comme ça, c’est sûr que le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !