Anne Vignot : « c’est encore difficile d’admettre d’être derrière une écologiste »

La présidente du groupe EELV au conseil municipal ne désespère pas de faire une large union allant de la France insoumise aux socialistes. : « Il y a un enjeu écologique et social, et pas seulement pour gagner la ville, mais pour atteindre l'objectif zéro carbone. Si c'est ça qui les anime, alors stop ! Autour de la table ! »

anne-vignot
Les autres articles du dossier

Les atermoiements de la gauche bisontine font-ils le jeu d'Eric Alauzet ? L'éphémère proposition de Barbara Romagnan. Nicolas Bodin (PS) : « Il faut entrer en campagne ». Thibaut Bize (PCF) : « Ça bloque sur la gratuité des transports avec le PS ».

Comment voyez vous le claquement de porte du PS ?

C'est une étape vers quelque chose. Une étape de discussion, de colère, d'incompréhension. On ne peut pas construire l'union en disant on s'aime, tout est fluide ! On est sur de nouveaux rapports entre organes politiques.

Des rapports de forces ?

Oui. Les uns et les autres disent que la vision politique de chacun est bousculée. Tout le monde s'empare de la problématique écologique, mais cela fait-il sens ? Car si oui, ça percute les projets précédents.

Par exemple ?

On ne peut penser l'urbanisme comme il y a des années… On a de moins en moins de subventions à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !