Nicolas Bodin : « le macronisme s’épuisera de lui-même »

C'est l'analyse de l'adjoint à l'urbanisme et président du groupe PS du conseil municipal de Besançon dans l'édito d'un bulletin où il explique que les difficultés de la majorité sont tempérées par le programme de 2014. Il défend le principe d'une liste d'union de la gauche pour les municipales de mars 2020, excluant une alliance avec LREM sauf dans le cas bien improbable d'un RN à 45%...

bodinn

« Le macronisme s'épuisera sûrement de lui-même dans quelques mois ou quelques années, d’autant plus que son ciment reste avant tout la soumission à un Chef... Le plus dramatique dans cette construction politique est d'avoir eu pour objectif de tuer toute opposition gouvernementale, laissant pour seule alternative – en tout cas dans les médias – le Rassemblement National ou la France Insoumise. » Cette petite phrase est extraite de l'éditorial du numéro 2 d'Agir pour Besançon, la lettre de quatre pages du groupe socialiste et société civile du conseil municipal de Besançon, signé par l'adjoint à l'urbanisme Nicolas Bodin, son président.

Il estime que la conversion du maire Jean-Louis Fousseret à ce macronisme met la majorité municipale en difficulté, et en même temps « les 404 propositions du programme municipal de 2014 constituent le lien indéfectible, pour l'heure inchangé [cette] Majorité » municipale.

Il y a donc, selon cette...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !