Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Michèle Tatu

Contributions au journal

/ Michèle Tatu

Caméra à l’épaule Ladj Ly a filmé la banlieue de Monfermeil comme aucun cinéaste ne l’a filmée. Dans « Les Misérables » le cinéaste rageur révèle la cité, pulvérise les clichés et dessine un monde où les différentes altérités construisent un équilibre en compensant tant bien que mal les carences politiques et sociétales…

Accès libre

Claire Simon : être femme et travailler dans le cinéma

entretien
Lundi 25 novembre 2019 / Michèle Tatu

Du 19 au 28 novembre à Besançon, une manifestation intitulée « Quand je dis non c’est non » est organisée par une dizaine d’associations. A cette occasion, nous publions un entretien avec Claire Simon cinéaste rencontrée au dernier Festival de Pontarlier, le cinéma au féminin…

Accès libre

Marie-Monique Robin, lanceuse d’avenir…

cinéma
Mercredi 20 novembre 2019 / Michèle Tatu

Marie-Monique Robin est journaliste d’investigation, réalisatrice et écrivaine française. Elle a reçu le Prix Albert Londres en 1995 et le Prix norvégien Rachel Carson en 2009. Lanceuse d’alerte, elle a déjà réalisé 150 films. Son dernier film « Nouvelle cordée » était présenté lors d’une soirée au cinéma Mégarama Beaux-Arts à Besançon.

Accès libre

Buscetta, un homme seul face à la mafia

cinéma
Mercredi 13 novembre 2019 / Michèle Tatu

À Annecy, l’ouverture du Festival de cinéma italien était consacrée au film « Le Traitre » de Marco Bellochio, un des derniers cinéastes de la fin des années 60 et qui plus est, un observateur des dérives de la société italienne, toujours gangrénée par la mafia. Il réussit un film où la question du regard sur l’autre et du mensonge sont omniprésents.

Accès libre

Hors Normes, une comédie consensuelle

cinéma
Mercredi 6 novembre 2019 / Michèle Tatu

On ne fait pas de la littérature avec de bons sentiments écrivait André Gide. Cette phrase vaut pour le cinéma. À ce titre « Hors normes » la dernière comédie de Éric Toledano et Olivier Nakache laisse perplexe.

Accès libre

80 ème Rencontres de Pontarlier : Le cinéma au féminin

cinéma
Jeudi 31 octobre 2019 / Michèle Tatu

De vendredi 1er novembre à dimanche, le Ciné-Club Jacques Becker accueille les réalisatrices Claire Simon, Dominique Cabrera Fatou Diarra et l’actrice Lola Creton… Rencontre.

Accès libre

Ken Loach lève le poing contre l’ubérisation

cinéma
Mercredi 30 octobre 2019 / Michèle Tatu

Après « Moi Daniel Blake » (Palme d’Or à Cannes en 2016), film sur le parcours d’un chômeur, Ken Loach nous embarque dans la société libérale de l’uberisation. Un système qui étrangle l’individu et sa famille…

Accès libre

Agnès Varda cinéaste engagée, hommage à Pontarlier

cinéma
Mercredi 23 octobre 2019 / Michèle Tatu

La Rencontre de cinéma organisée par le Ciné-club Jacques Becker  du 29 octobre au 3 novembre à Pontarlier sera consacrée au cinéma au féminin. Ouverture le 29 octobre avec deux journées en hommage à Agnès Varda…

Accès libre

Martin Eden, un autodidacte aux prises avec l’histoire

cinéma
Mercredi 16 octobre 2019 / Michèle Tatu

Transposé en Italie « Martin Eden », célèbre livre de Jack London, met en scène le héros et sa frénésie d’apprendre dans l’Italie tumultueuse du XXème siècle…

Accès libre

Festival du cinéma d'Annecy : regards sur l’Italie aujourd’hui…

cinéma
Mercredi 9 octobre 2019 / Michèle Tatu

Miroir de l’Italie contemporaine, le 37 ème Festival d’Annecy, tout en explorant les nouvelles énergies du cinéma italien, met en miroir une mosaïque d’histoires où les événements, les crises traversées questionnent le spectateur. Cette année, les films primés soulèvent un vrai questionnement politique et révèlent des problèmes sociétaux.

Accès libre

Vies de femmes et djinns à Dakar

cinéma
Mercredi 9 octobre 2019 / Michèle Tatu

Rares sont les films africains sélectionnés à la compétition officielle de Cannes. Lors de cette manifestation, en 2019, Mati Diop, jeune cinéaste dont c’est le premier long-métrage, a obtenu le Grand Prix pour « Atlantique ». Le film représentera le Sénégal aux Oscars 2020.

Accès libre

« L’origine de la fin du monde » : vie et mort de la Loue

cinéma
Mercredi 25 septembre 2019 / Michèle Tatu

La Loue tourbillonne dans un noir et blanc informe. Tapie dans la vallée, la petite ville d’Ornans surgit de l’ombre, éclairée et cadrée comme un tableau de Gustave Courbet. Soudain, les roches blanches crayeuses naissent dans la lumière de l’aube. Le peuple de la terre, - insectes et fourmis, - grouille déjà. Les arbres dansent au-dessus de grottes ancestrales. Ombres et lumières. Courbet est là dans la vallée. Le film cherche, semble-t-il, sa trace dans les feuillages épais, les roches, la vie animale et végétale. Ainsi commence « L’origine de la fin du monde » de Julien Guiol et Jean-Marc Vienot.

Accès libre

Les éléphants perdus

cinéma
Vendredi 2 août 2019 / Michèle Tatu

Le bisontin René de Angelis a décroché le premier rôle dans « Les éléphants perdus » de Claude Andrieux projeté en avant-première régionale dans le cinéma restauré de Baume-les-Dames. Salle comble pour cette séance exceptionnelle.

Accès libre

Le cinéma d'animation s'empare des questions de société

Lundi 24 juin 2019 / Michèle Tatu

Au Festival International de Film d’Animation d’Annecy, les œuvres déploient un trésor d’imagination pour parler des problèmes monde. Le Palmarès rend hommage au jeune cinéma d’animation français… Il y a aussi notre coup de coeur, Buñuel après l’Âge d’or, de l’Espagnol Salvador Simó, des adaptations de romans, comme La Fameuse invasion des ours en Sicile, de Lorenzo Mattoti (adaptation de Dino Buzzatti, ci-contre), et bien d'autres…

Accès libre

Matthieu Bareyre : « les médias sont synchrones avec l’actualité qu’ils fabriquent »

entretien
Mercredi 15 mai 2019 / Michèle Tatu

Le réalisateur de L'Epoque explique son choix de ne filmer que des jeunes : « L’adulte est le point de vue normal, comme l’est l’homme blanc ou l’Occident. J’essaye d’apprendre à faire sans. Car à quoi aurait pu servir la vision des adultes sur des sentiments que le temps leur a fait oublier ? »

Factuel présente deux projections exceptionnelles du film en Franche-Comté : jeudi 16 à 20h30 à Besançon, vendredi 17 à 20h15 à Poligny.

Accès libre

Pages