« La part de rêve » : chaque vie a sa propre incandescence

Nul besoin de voix off ou d'artifice dans ce « documentaire comédie musicale en milieu protégé » tourné à l'ESAT de Joncy, en Saône-et-Loire, par Jean-Michel Dury. Faire chanter les protagonistes propulse le spectateur dans le rêve et l'enchantement. Le réalisateur présente son film jeudi 21 octobre à Besançon au cinéma de l’Habitat jeunes Les Oiseaux (projection gratuite suivie d’une rencontre).

Adrien, Carole, Gaetan, Françoise, Franck et Pierre-Olivier souffrent d’un handicap moteur ou mental. Ils vivent et travaillent dans un ESAT (Etablissement de Service d’Aide par le Travail) à Joncy, petit village de Saône et Loire. Ils ont appris au fil du temps comment apprivoiser un corps différent et comment trouver leur propre place dans le monde.

Ils sont différents, et alors ? Chaque vie est peuplée d’émotions, de gestes répétés, de quêtes et de rêves. Ici ou ailleurs. Comme partout, ces femmes et ces hommes vivent leur vie entre solitude, travail, amour et amitié.

A l’ESAT, ils se sentent protégés du vécu douloureux de leur vie antérieure où ils ne trouvaient pas leur place. C’est donc là, à Joncy, que l’aventure du film prend forme lorsque Jean-Michel Dury découvre l’activité « danse et musique » dans le cadre d’un atelier inclusif.

Ré-enchanter le monde

Faire...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !