François Ruffin filme le travail et libère la parole

Le député-reporter (LFI) est venu présenter à Besançon le film « Debout les femmes », co-réalisé avec Gilles Perret. Un « road-movie parlementaire » qui le conduit, avec l'élu Bertrand Bonell (LREM), à la rencontre des travailleuses de l'ombre : auxiliaire de vie, agente d'entretien, accompagnatrice périscolaire... dont beaucoup exercent dans des conditions précaires en étant mal payées.

Ambiance festive Place de la Révolution, en cette après-midi du jeudi 2 septembre. Une foule dense. François Ruffin est attendu pour la projection de son troisième film « Debout les femmes », présenté comme un road-movie parlementaire.

Il arrive et prend la parole : « Je suis heureux d’être à Besançon, ville de Fourier, Proudhon, de Lip. Vous avez les fruitières, les Salines. J’ai appris que la région est aussi le creuset du RMI J’ai passé l’après-midi avec Charles Piaget. On a un devoir de rattachement à autre chose : à la place des biens, les liens ; à la place de la mondialisation, le local ; à la place de la croissance, le partage.  Besançon devrait être le fer de lance dans le pays de cette révolution solidariste.  Dommage qu’il n’y ait pas ici un musée de l’entraide et de la solidarité. Il y a un ferment ici pour remplacer la compétitivité par comment on fait pour s’organiser...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !