Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

cinéma

/ Michèle Tatu

À Annecy, l’ouverture du Festival de cinéma italien était consacrée au film « Le Traitre » de Marco Bellochio, un des derniers cinéastes de la fin des années 60 et qui plus est, un observateur des dérives de la société italienne, toujours gangrénée par la mafia. Il réussit un film où la question du regard sur l’autre et du mensonge sont omniprésents.

Accès libre

/ Patrick Tardit

L’acteur-réalisateur a transposé le roman de John Fante en une comédie aussi noire que réjouissante. Rejetant tous ses échecs sur sa famille, Henri (joué par Yvan Attal) va finalement se retrouver seul, avec son encombrant et volumineux chien.

Accès libre

/ Patrick Tardit

Jean-Gabriel Périot a tourné avec des lycéens d’Ivry-sur-Seine un documentaire sur la jeunesse et l’engagement politique : continuons le combat ! Le réalisateur de "Nos défaites" a fait rejouer des séquences de films politiques des années 60-70, dont la fameuse scène d’une jeune ouvrière écoeurée dans « La reprise du travail aux usines Wonder ».

Accès libre

Pages