Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

CDDLE

Le blog

Samedi 4 août 2018 / CDDLE

Communiqué de presse des EGM à l'occasion de l'adoption du projet de loi "pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie"

Les EGM représentent 500 associations, collectifs, acteurs de terrain dans toute la France avec une antenne locale à Besançon, déterminés à mettre en évidence les initiatives d’accueil développées dans les territoires, et à construire collectivement des propositions pour démontrer qu’une autre politique migratoire est possible.

Accès libre

L'Europe, la solidarité et le règlement Dublin

Lundi 25 juin 2018 / CDDLE

Après  États Généraux des Migrations une  mobilisation européenne propose une action concertée dans de nombreuses villes européennes le 27 juin à 12 h, à Besançon place du 8 septembre

Accès libre

Besançon dans les États Généraux des Migrations

Mercredi 30 mai 2018 / CDDLE

La première session  nationale des États Généraux des Migrations s'est tenue les samedi 26 et dimanche 27 mai 2018  à Montreuil tandis qu'à Besançon une rencontre a eu lieu vendredi 25 mai Place Pasteur. Un mouvement solidaire prend forme depuis juin 2017 en France et en Europe défendant une autre vision de l'humanité autour d'une autre approche des politiques migratoires.

Accès libre

Les États Généraux des Migrations à Besançon

Mercredi 16 mai 2018 / CDDLE

Des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales, issues de l’immigration ou pas, présentes partout en France aux côtés des personnes étrangères et agissant dans des domaines aussi variés que l’urgence humanitaire, l’accès aux droits fondamentaux, l’enseignement du français ou l’échange interculturel se sont formés autour de cette idée des États généraux des Migrations. Ensemble, nous nous mobilisons pour un changement radical de politique migratoire. Une rencontre aura lieu à Besançon le 25  mai prochain.

Accès libre

Le Bol d'R : entre légalité et légitimité

Mardi 3 avril 2018 / CDDLE

Le tribunal a rendu son avis ; SolMiRé est condamné à "l'expulsion sans autre délai que celui de la signification de la décision et au besoin avec la force publique et l'assistance d'un serrurier". D'accord, notre droit est implacable contre toute atteinte à la propriété devenue depuis la Révolution un des « droits naturels et imprescriptibles de l'homme ». Toutefois ne peut-on pas penser que le véritable débat est ailleurs ?

Accès libre

Le Bol d'R : faire face à une situation humaine désastreuse

Mardi 26 décembre 2017 / CDDLE

Après plusieurs mois de demande de rendez-vous réitérés et de recherche de dialogue sans aucun succès en direction de la mairie autour de la situation des demandeurs d'asile dans notre ville, le collectif Solmiré a réquisitionné à Besançon un local inoccupé pour proposer un accueil de jour à ces personnes à la rue. Si le président Macron affirmait en juillet 2017 : « Je ne veux plus d’ici la fin de l’année avoir des hommes et des femmes dans les rues, dans les bois. Je veux partout des hébergements d’urgence. » Qu'en est-il aujourd'hui à Besançon ?

Accès libre

Le CDDLE a 20 ans !

Mardi 24 octobre 2017 / CDDLE
  • à l"occasion des 20 ans du  Collectif de Défense des Droits et Libertés des Étrangers CDDLE)  Jean-Jacques Boy a rappelé l'itinéraire de cette association. Une fête a eu lieu le 13 octobre dernier à la Malcombe où sont passées quelques 300 personnes militants et demandeurs d'asile  qui ont pu assister à un récital de chansons, à la projection du film « la mécanique des flux » et à une pièce de théâtre "Asylum" , Création de EVA; occasion de rencontres et de débats

Accès libre

Le PRAHDA ou les dérives d'un hébergement d'urgence privatisé

Lundi 9 octobre 2017 / CDDLE

Que faire pour voir disparaître ces campements de migrants demandeurs d'asile ? C'est le but du dernier né du mille feuille technocratique et financier : le PRAHDA (programme d’accueil et d’hébergement des demandeurs d’asile). Les CAO (centre d'accueil et d'orientation) étaient déjà perçus comme des CADA (centres d’accueil des demandeurs d’asile) au rabais, professionnellement et financièrement. Qu'en sera-t-il du Prahda et que se passe-t-il à Besançon ?

Accès libre

Un laissez-passer pour Madame Azemi !

Vendredi 1 septembre 2017 / CDDLE

Proposer un laissez-passer pour Mme AZEMI, afin qu’elle puisse revenir en France retrouver son mari et ses 2 autres enfants après l’enterrement au Kosovo de son petit Daris, mort noyé à la piscine de Chalezeule, représenterait un geste humanitaire envisageable en de telles circonstances.... Aucune loi ne l'interdit, souligne ce communiqué de RESF et des associations de soutien aux migrants. Voir la pétition en fin d'article.

Accès libre

Le Squat Denfert devant la justice ou l'équilibre des droits

Lundi 17 avril 2017 / CDDLE

Si l'ouverture d'un squat destiné à héberger des demandeurs d'asile durant l'hiver, a fait l'objet d'une plainte de la part des propriétaires, elle a également donné l'occasion au tribunal d'instance et à la justice civile de s'informer et de s'étonner sur l'état de non droit dans lequel se trouvent les demandeurs d'asile sans logement alors qu'il revient à l’État de s'en charger. L'affaire a été jugée.

Accès libre

Pour en finir avec le délit de solidarité

Lundi 6 février 2017 / CDDLE

Voilà plusieurs mois qu’on assiste en France à une recrudescence de poursuites judiciaires visant à empêcher l’expression de la solidarité envers migrants, réfugiés, Roms et sans-papiers. C’est ainsi que de plus en plus de militants se retrouvent confrontés à la justice du fait de leurs actions non-violentes d’aide humanitaire en faveur de ces personnes en situation difficile en France.

Accès libre

Cachez tous ces migrants que je ne saurais voir !

Jeudi 22 décembre 2016 / CDDLE

Si au Conseil municipal une majorité de conseillers se sont opposés avec raison à la motion des Républicains comme ils s'étaient opposés à la charte du FN , cela n'a pas empêché cependant la voirie municipale de Besançon d'aménager de nouvelles vasques et autres obstacles à toute nouvelle implantation de tente à Chamars sous l'ancien corps de garde après que le TA eut enjoint la Préfecture de loger ceux qui y dormaient dans le froid.... à la vue de tous.

Accès libre

Réfugiés à Chamars : les tentes, les vasques et le silence

Mercredi 7 décembre 2016 / CDDLE

Depuis le mois juillet, des familles, hommes, femmes, enfants venus en France pour y demander l'asile errent dans Besançon, sans hébergement, s'abritant la nuit, à la gare ou dans les parkings. Essuyant, jour après jour la même réponse du 115 : « Il n'y a pas de place pour vous, rappelez demain »

Accès libre

Impasse des Réfugiés à Besançon

Lundi 12 septembre 2016 / CDDLE

Depuis de nombreux mois la Préfecture du Doubs s'est fait connaître pour son excès de zèle concernant les expulsions expéditives de familles et l'envoi d'enfants en centre de rétention avant leur expulsion.

Accès libre

Parrainages à Besançon : une école, un toit, des papiers !

Mercredi 29 juin 2016 / CDDLE

Un parrainage républicain groupé de la quinzaine ou vingtaine de familles menacées d'expulsion représentant plus de trente voire quarante enfants scolarisés dans les écoles de Besançon et menacés par ces expulsions.

Accès libre

Pages