Le comté, une production qui s’interroge à son rythme

Factuel suit attentivement les évolutions de la filière comté. De son organisation économique et sociale démocratique basée sur la coopération à un cahier des charges régulièrement remis à jour, de son refus des robots de traite aux risques de prise de contrôle par l'industrie agro-alimentaire… Sans oublier l'impact environnemental du doublement de la production en 30 ans, les questions posées par le réchauffement climatique, les relations complexes avec les chercheurs et les environnementalistes. Nous proposons à la relecture une sélection d'articles ayant traité ces aspects au cours de ces dernières années.

comte-cave
Dans une cave d'affinage. L'augmentation de la durée d'affinage a été proposée par la Confédération paysanne parmi d'autres propositions, comme la limitation de la taille des fermes, principe acté par le CIGC. (Photo d'archives DB)   Ça va tanguer pour la filière comté. Après Le Monde, le site d'information Arrêt sur Images a traité de sa responsabilité dans la dégradation de la qualité des rivières comtoises et le peu d'empressement des grands médias régionaux à en parler. Qui sait comment vont embrayer les autres médias, notamment ceux qui privilégient le spectaculaire à la réflexion ? On verra. Ils vont sans doute s'appuyer sur les travaux du laboratoire Chrono-Environnement de l'Université de Franche-Comté pour qui les sources de pollution sont certes multifactorielles, mais majoritairement d'origine agricole. Un diagnostic en sept points Menée entre 2012 et 2020, l'étude du labo Chrono-Environnement conclut être parvenue aux...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !