La démonstration de force des éleveurs de l’AOP comté

Ils étaient entre 800 et 1000 lundi 7 mars pour dire leur attachement au cahier des charges « cahier des chances » que le tribunal de grande instance de Besançon n'a pas jugé formellement opposé aux robots de traite. C'est pourtant ce qu'ont voulu dire ses rédacteurs en interdisant la traite en libre service... Audience d'appel en juin.

comterobot

Combien étaient-ils ce lundi 7 mars à Vercel ? Un millier, comme l'a dit à la tribune un responsable syndical ? 800, selon un gendarme qui connaît bien la petite salle des fêtes qui jouxte le gymnase qui aurait sans doute permis d'accueillir tout le monde. Car on n'a pas pu faire entrer tout le monde. Le hall était lui aussi plein et l'on avait sonorisé à la hâte l'extérieur où les retardataires écoutaient les prises de parole sous la bourrasque neigeuse.

Quoi qu'il en soit, c'est une démonstration de force qu'ont effectuée les producteurs de la filière comté en se mobilisant massivement à l'appel conjoint de quatre syndicats agricoles en soutien à la coopérative de Pierrefontaine-les-Varans. La démonstration de l'adhésion à des valeurs et à des règles collectives qui permettent la maîtrise de la production, évitent l'effondrement des prix et font vivre des paysans encore relativement nombreux. Il y aura forcément un après 7 mars pour le comté...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !