Saint-Claude : La fraternelle appelle à l’aide

L'association qui anime la Maison du peuple a besoin d'argent. Elle a mis en oeuvre un plan d'économies avant de se tourner vers ses amis et les collectivités. L'enjeu est la pérennité d'une structure de diffusion culturelle unique dans un secteur en difficulté économique qui a vu naître il y a 134 ans un monument du mouvement coopératif et mutualiste.

La fraternelle. Un lieu de diffusion culturelle, trois salles de cinéma, un théâtre, un club de jazz réputé, des résidences d'artistes, des actions sociales, scolaires, éducatives... Et une Maison du peuple musée ouvrier...

On ne présente plus La fraternelle de Saint-Claude tant elle semble faire partie du paysage des utopies concrètes chères aux Franc-Comtois. Cette construction, le bâtiment de 1910 mais aussi l'organisation sociale, reste cependant fragile car les temps sont durs aux initiatives collectives qui ambitionnent de travailler à l'émancipation humaine. Le lieu a déjà connu des tempêtes. Dans les années 1980, la grande distribution triomphante a eu raison de la coopérative d'approvisionnement à l'origine d'une aventure commencée il y a 134 ans. Les orientations prises depuis une trentaine d'années ont marqué un tournant culturel qui irrigue tout le Haut-Jura et attire de bien plus loin.

Aujourd'hui, les animateurs de l'association La fraternelleavec un f minuscule, qui a repris en 1984 les actifs de la coopérative La Fraternelleavec un F majuscule que le Cercle ouvrier de Saint-Claude avait fondé en 1881, font à nouveau face au gros...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !