Pour Yan Pei-Ming, Gustave Courbet est « un peintre pour les peintres »

La même puissance dans le pinceau ou la brosse… La même gifle esthétique devant certains tableaux. La même humanité dans les portraits. La même évidence de la petitesse de l’homme devant certains paysages sombres… Le choix de Pei-Ming pour rendre hommage au maître de la vallée est judicieux...

Yan Pei-Ming, fils spirituel de Gustave Courbet.

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Courbet, Yan Pei-Ming a été invité à rendre hommage à Gustave Courbet,   « un peintre pour les peintres », dit-il.

Si le choix de cet artiste peut paraître surprenant, il s’avère extrêmement judicieux, tant au final, la peinture de Gustave Courbet se retrouve parfaitement dans la peinture de Yan Pei-Ming.

La même puissance dans le pinceau, ou la brosse… La même gifle esthétique devant certains tableaux. La même humanité dans les portraits. La même évidence de la petitesse de l’homme devant certains paysages sombres…

                                                  

Yan Pei-Ming, l’homme dont le talent est reconnu, n’a pas laissé le succès lui tourner la tête. Il est cordial, disponible, attentif à répondre à toutes les questions....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !