L’essentiel du conflit Lip selon Charles Piaget : « le grand collectif »

Le leader du conflit Lip de 1973 publie un petit livre dans lequel il explique comment et pourquoi la lutte a été possible. Comment s'est construit un « grand collectif » en une vingtaine d'années d'actions, d'unité, d'audace, de solidarité, d'implication des femmes et d'ouverture sur l'extérieur.

C'est un petit livre carré d'un peu plus de 80 pages. Carré « comme les idées qui s'expriment » dans la collection Coup pour coup dirigée par Christian Mahieux, ancien responsable de SUD-PTT, au sein des éditions militantes Syllespe. Charles Piaget l'aurait bien appelé Lip l'essentiel, tant il y synthétise un message qu'il souhaitait initialement publier sous forme de brochure destinée à la jeunesse. Mais l'éditeur a choisi pour nommer l'ouvrage l'historique slogan On fabrique, on vend, on se paie, Lip 1973 (en librairies le 4 mai, 5 euros, préface de Georges Ubbiali).

L'ancien leader de la section d'entreprise CFTC, puis CFDT à partir de 1964, de la manufacture horlogère de Besançon, ne raconte pas le fameux conflit qui tint la France et le monde en haleine à l'été 1973 et dura jusqu'en 1981. Il explique surtout comment celui-ci a pu naître. Il résume la prise de contrôle de Lip par le suisse Ebauches-SA dont la stratégie,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !