Jean-Paul Jody : «Besançon m’a souri»

Il a la voix grave du fumeur et les yeux rieurs. Jean-Paul Jody aime la rencontre et la découverte. Né à Nantes «il y a longtemps», il a commencé à 11 ans à «écrire des conneries à l'internat», et depuis a «fait 40000 boulots». Le dernier en date, c'est auteur. Pas écrivain, auteur. «Ce qui m'intéresse, c'est raconter des histoires et partager ce que j'apprends...» En résidence à Besançon depuis deux mois, il est l'un des invités du festival Pas Serial s'abstenir.

jody

Il a la voix grave du fumeur et les yeux rieurs. Jean-Paul Jody aime la rencontre et la découverte. Né à Nantes «il y a longtemps», il a commencé à 11 ans à «écrire des conneries à l'internat», et depuis a «fait 40000 boulots». Le dernier en date, c'est auteur. Pas écrivain, auteur. «Ce qui m'intéresse, c'est raconter des histoires et partager ce que j'apprends. J'écris sur ce que je ne connais pas, je rends ce que j'ai appris...»Il a vendu des voitures en Afrique et a gardé une fascination pour le continent : «Dans un film de Gainsbourg, quelqu'un dit : l'Afrique, on croit qu'on va se la faire et c'est elle qui vous met...» Il n'est pas allé au Rwanda, mais a écrit dessus pour «d'abord comprendre comment et pourquoi ça [le génocide] s'est passé». Internet permet des enquêtes sans se déplacer. Comme dans La Route de Gakona :...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !