Jacques Fontaine : « se garder de tout schématisme »

Géographe, Jacques Fontaine a enseigné cinq ans en Algérie et y retourne régulièrement. Il est l'un des promoteurs des rencontres.

D'où vient cette idée de commémorer le début de la guerre d'Algérie ?

Je n'emploierais pas ce terme de commémoration pour le début d'une guerre qui signifie l'échec d'un processus diplomatique. On profite de l'occasion des 60 ans du déclenchement de la guerre pour en parler... On a eu deux types de réflexion. D'abord celle de professeurs d'histoire du lycée Victor-Hugo de Besançon, notamment Christine Château, qui a été une des mes étudiantes. Elle est partie du programme d'histoire de terminale qui insiste beaucoup sur la mémoire. On en a beaucoup discuté aussi avec Marie Zehaf, avec l'association comtoise pour la connaissance du Maghreb et du monde arabe qui existe dans le Doubs, avec Marc Dahan qui anime l'association judéo-musulmane... On s'est dit qu'il ya avait quelque chose à faire et on a commencé à y travailler en février. C'est dans la continuité d'un mini colloque qu'on...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !