Du bruit à Samson contre les camions

À Samson, un même ras-le-bol animait les manifestants : celui du passage intempestif de poids lourds sur la nationale 83, qui traverse le village ainsi qu’un grand nombre d’agglomérations du Grand Besançon et de la communauté de communes Loue-Lison. Au-delà de la pollution, des nuisances sonores et de la dangerosité de la route, c’est tout un modèle de transport et d’aménagement du territoire qui est questionné alors qu’un doublement des voies sur la RN 57 sur le tronçon Beure-Micropolis leur fait craindre une augmentation du trafic sur la RN 83.

10 h 20. Ils sont près de 200 à affronter les rafales de vent pour ralentir la circulation sur la très fréquentée route nationale 83, mobilisés via des tracts reçus dans les boîtes aux lettres, des réseaux de protection de l’environnement ou le bouche-à-oreille. Ce samedi 13 mars, une file d’automobiles et de camions se forme à l’entrée de Samson, village de 80 habitants appartenant à la communauté de communes Loue Lison. Une femme avec un t-shirt marqué d’un « Bonne route 83 » dans le dos se penche aux vitres des véhicules à l’arrêt et s’adresse aux conducteurs un à un : « C’est pour embêter les camions ! Ça ne sera pas long, merci pour votre patience », explique-t-elle en leur remettant un flyer. La militante fait partie de la jeune association « Bonne route ! » fondée en novembre 2020 et réunissant déjà plus d’une centaine d’adhérents dans le but de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !