« Une tourbe cupide, sans pudeur et sans lois… »

Citant Auguste Blanqui en exergue, Artana ! Artana ! le dernier roman plus que sombre de Didier Daeninckx fait enquêter un vétérinaire sur un meurtre en Thaïlande et le faire revenir dans la commune de banlieue parisienne où il a grandi. Elle est gangrenée par le trafic de drogue, l'emprise des religieux et la corruption politique...

artana

Dans les romans noirs, policiers et politiquement engagés, la place des animaux deviendrait-elle un ingrédient incontournable ? Pour comprendre l’introduction qui suit, se référer à la précédente chronique au sujet de Loups solitaires, roman de Serge Quadruppani.

Encore des animaux ! Sauf que les animaux de Didier Daeninckx ne servent pas à empapaouter, à entourlouper, à enfumer (avec brio) le lecteur ou la lectrice dans un nuage de poils, de plumes, de caquètements, de hurlements de chagrin à la lune, de choucas fonçant en escadrille pour abattre un drone, et autres envolées de mécaniques diaboliques déguisées en abeilles… Ils sont ceux de la vie ordinaire d’un vétérinaire, Erik Ketezer, que les impératifs de l’amitié, de l’amour surtout, vont conduire à enquêter sur un meurtre.

Et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !