Relocalisation

Quand Jean-Charles Arnaud parle de relocalisation, il parle d'or. C'est arrivé au morbier grâce à l'appellation d'origine, il y a une dizaine d'années. Ce fromage qui jadis était fabriqué dans le Haut-Jura sans label, fut récupéré par les industriels du Grand-Ouest qui en fabriquèrent massivement en pasteurisant le lait.

Quand Jean-Charles Arnaud parle de relocalisation, il parle d'or. C'est arrivé au morbier grâce à l'appellation d'origine, il y a une dizaine d'années. Ce fromage qui jadis était fabriqué dans le Haut-Jura sans label, fut récupéré par les industriels du Grand-Ouest qui en fabriquèrent massivement en pasteurisant le lait. Puis en inondant le marché, en cassant les prix au point de quasiment couler la production de vrai morbier au lait cru de montbéliarde sélectionnée pour ses qualités fromagères plus que pour ses capacités de produire en grande quantité. Du coup, la qualité du morbier dégringola. Or, la qualité à un coût, celui du travail humain.Ce sont d'ailleurs des hommes qui se sont levés dans les années 1990 pour reconquérir le morbier. Ils ont construit un cahier des charges s'inspirant de celui du comté. Les recettes sont quasiment les mêmes puisque les producteurs de lait, les fromageries et les affineurs sont les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !