« Quand Margot dégrafait sa soutane… »

Élu local et régional, Pierre Grosset est aussi comédien amateur. A Digna, dans le Sud-Revermont, il interprète encore trois soirs Cette année-là, un texte qu'il a écrit sur l'entrée en sixième d'un garçon de 10 ans dans un collège religieux de Normandie en 1963... Un sacré souffle et une nécessaire colère mise à distance par l'humour et les années.

gp2

Dans le Jura, on connaît Pierre Grosset comme l'éducateur qui fonda en 1979 l'Association de lutte contre le gaspillage, à Poligny. Puis la SCOP Juratri, à Perrigny, une entreprise d'insertion spécialisée dans le recyclage des déchets, devenue depuis le Groupe coopératif Demain. Ceux qui suivent la politique franc-comtoise savent qu'il est conseiller régional de la majorité de centre-gauche. Il est aussi conseiller municipal de Montmorrot et vice-président d'ELCA, la communauté d'agglomération de Lons-le-Saunier...

Pierre Grosset pourrait être un notable comme tant d'autres. C'est surtout un homme qui se mouille. Lors de la dernière mandature du Conseil régional de Franche-Comté, il fut le premier élu du groupe socialiste à ne pas voter les crédits pour le projet de Center Parcs auquel il voue aujourd'hui une hostilité assumée.

Un bric-à-brac un peu foutraque

A 65 ans, le voilà qui met à nu, dans un spectacle solo intimiste et troublant,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !