Marthe, ou les angoisses du modèle

Qui fut Marthe de Meligny, femme et modèle du peintre Pierre Bonnard durant toute sa vie ? Guillaume Dujardin met en scène un texte commandé à la dramaturge José Drevon pour le Festival de caves. Comment concilier le bonheur d'être désirée et l'enfer d'être sans cesse observée ? La comédienne Marie Champain, au jeu tout en retenue, nous explique son travail.

A Besançon jusqu'au 12 juin.

marthe2

Une cave voûtée où l'on accède par de raides escaliers. Une toile est tendue quelques mètres devant la vingtaine de sièges où sont assis les spectateurs. On évalue l'espace qu'elle masque quand un projecteur l'éclaire brièvement par le fond. C'est une vaste salle de bains. On a le temps d'apercevoir une baignoire, des carreaux de faïence recouvrent les murs sur l'un desquels est accroché un miroir ovale. Puis l'appareil projette un instant la vidéo d'un couple nu endormi à la respiration frémissante, les têtes sont enfouies dans l'ombre...

La comédienne parle des toiles pendant qu'elles sont projetées sur la toile-écran...

Cet univers installé, une silhouette féminine en contrejour émerge d'un rideau d'angle – en peignoir ou en robe de chambre, on ne sait trop. Elle parle. D'abord doucement. Elle parle à son homme, le peintre Pierre Bonnard tandis que des œuvres apparaissent sur la toile, la montrant en diverses occupations. Du canapé au...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !