Le street-art creuse son trou à Besançon

Après quinze jours d'effervescence, le festival Bien Urbain continue avec l'ouverture jusqu'au 5 septembre de son quartier général, un ancien bar musical de la rue Battant.

honet

Bien Urbain est un jeune festival qui vient de souffler ses cinq bougies. C'est l'Association Juste Ici qui est derrière cet événement artistique devenu au fil des ans une pierre angulaire de l'art local. Au menu, création de parcours artistiques dans (et avec) l'espace public à Besançon. Cela a eu lieu cette année du 06 au 21 juin, c'est encore tout chaud, avec un final apothéotique le jour de la Fête de la Musique. On parle de street art ici, art de rue si on traduit. Eh oui, la rue n'est pas que ce carrefour de la rencontre, de la discussion et de la bande passante, c'est aussi un vecteur d'art et un véritable réceptacle à émotions.

Le graffiti est certainement le moyen d'expression le plus connu mais il en existe plein d'autres. L'art sous une myriade de coutures, c'est ce que Chloé Cura, la chargée de communication de Bien Urbain, tisse soigneusement pour nous.

Quatre murs puis l'expansion

Pour les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !