Le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon change d’époque

« Plus grand, plus aéré, plus profond », dit une employée à propos d'un équipement culturel majeur qui rouvre après quatre ans de travaux. La rénovation lui a fait le plus grand bien avec 1000 tableaux restaurés, 40% d'œuvres sorties des réserves, une trentaine d'acquisitions et la perspective de plus fréquentes expositions temporaires...

Ci-contre, Allégorie sur la poursuite de la fortune, de Lambert Sustris...

« Allégorie sur la poursuite de la fortune », Lambert Sustris : « Ce tableau, complexe, comprenant de multiples personnages, représente une allégorie de la fortune dans ses deux acceptions possibles : la richesse et la destinée. Incarnée par une femme aux yeux bandés en haut à gauche de la scène, elle siège sur un globe, illustrant sa domination du

Les derniers préparatifs avant l'inauguration du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon, rénové après quatre ans de travaux, vont bon train pendant la première visite de presse, réservée aux médias régionaux, ce mercredi 14 novembre. Celle de jeudi est pour la presse nationale et internationale et doit se conjuguer avec le coup de projecteur sur la ville que doit représenter la présence d'Emmanuel Macron pour couper le ruban, vendredi. Une campagne d'affiches dans le métro parisien complète le dispositif qui n'est pas seulement envisagé comme outil culturel régional, mais aussi comme vecteur d'attractivité touristique.

Hôte des journalistes, le maire Jean-Louis Fousseret s'exclame : « C'est extraordinaire, merveilleux ! ». Sa voix est portée par l'écho du grand hall d'accueil où pas grand chose n'a changé. Enfin si : le meuble du large guichet est reculé derrière les colonnes. « Vous allez être impressionné », promet Pascal...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !