L’arpentage, une lecture collective à découvrir

Datant du 19e siècle et des Cercles ouvriers, utilisée dans les maquis pendant la Résistance, c'est une méthode d'éducation populaire permettant l'accession à des textes qu'on n'oserait pas aborder en solitaire. La Fruitière à Idées de Montain (Jura) l'a adoptée après la lecture du livre d'un philosophe canadien sur le municipalisme qui traite des communs...

arpentage3

Ça a commencé le 5 janvier par une présentation lors d'une réunion destinée à construire le programme des activités de la Fruitière à Idées, à Montain. Arnaud et Pauline, récemment installés dans ce petit coin de Jura entre Lons-le-Saunier et Poligny, disent « et si faisait de l'arpentage ? » A part mesurer à la chaîne d'arpenteur, tout le monde se demandait de quoi il pouvait en retourner et voulait en savoir plus. « On prend un livre et on le déchire... »

Ça commençait mal. Déchirer un livre, ça faisait penser aux autodafés, aux livres brûlés par les nazis et quelques autres régimes autoritaires... Sauf que l'arpentage, ce n'est pas ça du tout. C'est même tout le contraire. C'est une lecture collective d'un livre qu'on n'aurait sans doute pas lu en solitaire. Parce que l'ouvrage est ressenti comme trop difficile, trop gros, trop cher... « La méthode est née au 19e siècle en milieu ouvrier, c'est de l'éducation populaire », explique...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !