Des pubs plus petites mais plus numériques ?

Besançon devra se doter d’un règlement local de publicité avant juillet, mais les candidats aux municipales sont restés bien discrets sur le sujet alors qu’une consultation publique est prévue au printemps. Nous vous révélons avant les élections le projet des élus : points d’entrées de ville préservées, densité plus faible et réduction de la taille des panneaux de 12 à 8 m². Mais à l’heure où toutes les listes se revendiquent de l’écologie, la publicité numérique ne sera pas interdite. La voie est donc ouverte pour toujours plus d’écrans, alors que le contrat sur le mobilier urbain liant la ville à JCDecaux arrivera bientôt à échéance.

plan_zonage_rlp_besancon_cv

Il aura fallu plus de 10 ans entre les premières réflexions menées par Besançon et la présentation de son projet de règlement local de publicité (RLP). Celui-ci a été arrêté en toute discrétion en décembre dernier par Besançon Grand Métropole (BGM), qui chapeaute l’élaboration des RPL dans l’agglomération depuis 2007 et qui a entre-temps récupéré la compétence. Mais pas un mot dans le débat des municipales sur la nouvelle politique de la publicité à Besançon. Alors que ce sera l’un des premiers gros dossiers que la nouvelle équipe aura à traiter et qu’une consultation publique est prévue au printemps. Et il y a urgence : faute de règlement adopté avant le 13 juillet, la compétence de police de la publicité reviendrait au préfet.

L’objectif de BGM est d’harmoniser l’affichage publicitaire sur l’agglomération et de la limiter aux entrées de Besançon. Car la capitale comtoise, qui mise sur ses atouts naturels...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !