Claude Cornu, dessins inédits d’un village chaoui pendant la guerre d’Algérie

Appelé du contingent entre 1958 et 1960, l'artiste ne voulait pas porter les armes et ne tuer personne. Avec l'accord de la hiérarchie militaire et du FLN, le commandant de son unité l'a envoyé enseigner dans un village des Aurès où l'on se souvient encore de lui. Ses photos ont déjà été vues en Franche-Comté, mais pas ses dessins... A Besançon jusqu'au 22 mars, invité par l'association A la rencontre de Germaine Tillion.

cornu

L'exposition de Claude Cornu à la salle de l'Ancienne poste de Besançon a quelque chose de rare et d'exceptionnel. D'inédit même. Car pour la première fois, cet artiste, qui fut professeur de dessin à Paris puis Villeneuve-sur-Yonne, montre les dessins qu'il a faits il y a une soixantaine d'années en pays chaoui, plus précisément dans le village de Nouader où il enseigna durant les deux années de son service militaire pendant la Guerre d'Algérie.

Ses photos, réalisées à la même période 1958-1960, ont déjà été exposées à Planoise en 2009, et plus récemment dans le Jura, notamment à Orgelet et Montain, grâce à l'association A la rencontre de Germaine Tillion. Par un étonnant concours de circonstances, Claude Cornu a rencontré la célèbre anthropologue qui vécut et travailla dès les années 30 dans les Aurès, à tenter de comprendre la société berbère, et à l'aimer.

Ce sont donc des photos et des dessins, des encres...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !