Charly Marty, musicien et comédien de la finesse…

Habitué du Festival de Caves, cet artiste lyonnais est dans deux spectacles de l'édition 2018 qui dure jusqu'à la fin du mois de juin. On l'avait apprécié dans Charly Chanteur et Amours de loin avec Léopoldine Hummel. Il va plus loin dans Les Garçons ne pleurent pas. Et s'attaque à Shakespeare avec Juliette...

garcons

Charly Marty est un sacré numéro. Dans des précédents spectacles, il explorait les ressorts de l'adolescence, ses rapports à la chanson, voire la chansonnette. Il interrogeait la construction des désirs, faisant sourire avec une fausse candeur.

Dans Les Garçons ne pleurent pas, une pièce de Julie Ménard mise en scène par Thibault Rossigneux, il va un peu plus loin. Campant le personnage d'un chanteur de charme collectionneur de midinettes, il revisite l'évolution des mœurs des vingt à trente dernières années. Quelques chansons emblématiques, dont certaines furent des tubes, jalonnent un parcours conduisant à l'âge adulte et aux questions graves.

(Photo DB)

Du tombeur juvénile usant de sa guitare comme piège à filles, il passe à l'homme découvrant l'immensité des féminités dont certaines le laissent pantois. Ce faisant, on réalise qu'il est un interprète subtil de Johnny, Christophe ou William...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !