Aux fossoyeurs de la création et de l’imagination

Le comédien Laurent Decol en a assez des mauvais arguments de ceux qui s'en prennent au statut des artistes et des techniciens du spectacle.

l-decol

Régulièrement, aux prémices du printemps ou quand l'automne s'installe et même parfois juste avant l'été, le serpent de mer des intermittents du spectacle refait surface avec sa cohorte habituelle de commentaires affligeants, d'affirmations péremptoires, de jugements définitifs, de mensonges, d'inepties et de calomnies.

Loin de moi l'idée de prétendre mieux défendre ces artistes que d'autres pourraient le faire avec pertinence et talent.

Elève du mime Marceau, le comédien Laurent Decol a notamment créé le personnage de Timoléon Mangus, arpenté le monde en jouant dans le réseau de l'Alliance française, dirigé le service culture du Conseil régional de Franche-Comté (1998-2004), fait l'homme en cage au zoo de la Citadelle...

A chaque fois, il y a le camp de ceux qui insistent sur le fait que, quand même, ils (les intermittents !) sont bien gentils, mais leur système...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !