Aux flammes l’hérétique !

L'écrivain natif de Pontarlier Serge Filippini va recevoir le 16 décembre le prix Marcel-Aymé pour son dernier livre Rimbaldo. En 1991, il avait publié L'Homme incendié, fiction romanesque inspirée par la philosophie qui conduisit Giordano Bruno sur le bûcher. Il nous paraît judicieux de le chroniquer aujourd'hui à la lumière de l'actualité.

gbruno

Voici l’étrange destin de celui que James Joyce considérait comme un philosophe plus nécessaire encore que Descartes…

Rome, 10 février 1600. Après huit années de torture et de procès, l’Inquisition vient de rendre sa sentence : Giordano Bruno, l’hérétique, doit être brûlé, tout comme ses livres.

Brûlé vif pour sa conception du monde, de Dieu et du Cosmos.

Un voyage dans la vieille Europe, un voyage dans le monde de la pensée du 16eme siècle, siècle de fureurs religieuses, siècle qui voit naître une pensée moderne au prix de livres livrés à l’auto da fe – acte de foi en portugais – et au prix d’hommes immolés sur le bûcher. Servet brûlé deux fois, en effigie par les catholiques, en chair et en os par les protestants à Genève en 1553. Giordano Bruno à Rome, en 1600. Tous deux jugés comme hérétiques. Sans oublier le massacre de la Saint-Barthélemy.

L’homme...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !