Antonio Gonzales : « la fusion est une connerie monumentale »

Co-auteur d'une Nouvelle histoire de la Franche-Comté intégrant les plus récentes découvertes faite sur les chantiers de la LGV ou des Passages Pasteur, l'ancien doyen de la fac de lettres de Besançon affirme que « peu de régions françaises ont aussi peu bougé depuis l'Antiquité » que la Franche-Comté.

Antonio Gonzales, Nouvelle histoire de la Franche-Comté

Spécialiste d'histoire ancienne, ancien doyen de la fac de lettres et sciences humaines de Besançon, Antonio Gonzales a écrit la partie consacrée à la Préhistoire et à l'Antiquité du premier tome d'une Nouvelle histoire de la Franche-Comté parue cet été aux Éditions du Belvédère. Elle enrichit, précise, parfois nuance, l'histoire de cette période grâce aux apports des découvertes les plus récentes, issues notamment des fouilles archéologiques menées sur les chantiers de la ligne ferroviaire à grande vitesse Rhin-Rhône ou des Passages Pasteur à Besançon.

Nouvelle histoire de la Franche-Comté, par Antonio Gonzales et Pierre Gresser, Editions du Belvédère, 390 pages, 24 euros.

Ce faisant, on découvre sous la plume de l'historien la science historique en train de se construire, ce qui n'est pas le moins passionnant. On en sort moins ignare, mais on réalise à quel point il peut être parfois hasardeux d'arriver à des...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !