Anaïs Marty bouleversante en Clara Haskil

Nuits dans les jardins de la gare du Midi est une pépite du festival de caves. Ecrit et mis en scène par Serge Kribus, le spectacle est magnifiquement interprété par la jeune comédienne qui donne corps et souffle à l'étonnante vie de la pianiste virtuose disparue en 1960.

anaismarty

Bouleversante. Dès les premières secondes de Nuits dans les jardins de la gare du Midi, Anaïs Marty prend son public et jamais ne le lâche une heure trois quarts durant. Elle l'emmène de la descente de train de Clara Haskil, à la gare du Midi de Bruxelles, un soir de décembre 1960, à sa chute fatale dans les escaliers de cette même gare. Entre les deux, elle se souvient de tout.

La comédienne dit avec une justesse à couper le souffle, et dans une tension permanente, le texte écrit et mis en scène par Serge Kribus. Elle joue tous les âges de la vie exceptionnelle et tragique, sensible et douloureuse de cette pianiste virtuose « née pour jouer Mozart »... Elle les joue autant qu'elle les dit, les murmure, les raconte ; comme si elle jouait sa vie ; elle interprète tous les personnages interagissant avec elle, passant de l'un à l'autre sans équivoque. Née à Bucarest, surdouée, dotée de l'oreille absolue, Clara Haskil est dès trois ans capable de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !