Trois femmes et un confinement /Jour 9

Si nous n'oublions pas la misère des autres et du monde, ce jour 9 aura quand même le parfum des cookies de Nina.

biche

JOUR 9 – MIMI

 Je pense à eux tous les jours et plusieurs fois par jour. À ces personnes, ces citoyens, ces citoyennes, que l’on appelle des SDF. Il y aurait près de 140 000 personnes sans abri en France, en 2019. Le site du Collectif des morts de la rue, que je vous conseille de consulter, fait, chaque année, le compte des morts de la rue. Des chiffres toujours au-dessus de 500 personnes. Certains avancent le chiffre de plus de 2000. Dans la rue, on meurt avant 49 ans, alors que l’espérance de vie au niveau national est de 80 ans. On meurt de froid, de chaud, de maladie, de désespoir… Chaque année, ce collectif qui leur a redonné une identité, retrouvé les familles quand il y en a encore, organisé les funérailles s’il le faut, leur rend hommage.

Alors, quand en aout 2018, la municipalité a décidé d’interdire la mendicité dans les rues bisontines, pendant la saison estivale, j’ai ajouté ma parole à celles des autres...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !