Travail illégal : deux sous-traitants écartés du chantier de l’hôpital de Belfort-Montbéliard

Une enquête de l'Inspection du Travail a révélé qu'une entreprise roumaine et une société italienne, sous-traitantes de l'attributaire des travaux de « façades » ne respectaient pas le code du Travail, en payant notamment des salariés 700 euros par mois.

chbm1

Deux entreprises travaillant sur le chantier de l'hôpital de Belfort-Montbéliard ont été écartées ce mardi 13 janvier par la direction de l'établissement. Cette décision fait suite aux conclusions que la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) a communiquées lundi à l'hôpital, maître d'ouvrage, à la suite d'une enquête conduite en novembre 2014 par l'Inspection du Travail.

Le directeur des affaires générales et juridiques de l'hôpital, Damien Oudot, également directeur de la communication, nous a précisé que l'Inspection du Travail s'est « fait communiquer des documents » et avait relevé « des irrégularités au code du Travail » concernant deux sous-traitants du lot numéro 2 concernant les façades. Représentant 12% du total d'un marché de 258 millions d'euros, ce lot a été attribué à l'entreprise...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !