Toufik de Planoise à nouveau au tribunal

Notre correspondant local était cité à comparaître devant le tribunal de police de Besançon le 15 septembre pour « participation à une manifestation interdite » le 30 juillet 2019 alors qu'il la couvrait. L'audience a été reportée au 13 octobre.

Le 30 juillet 2019 était une journée nationale de rassemblements après que le corps de Steve Maia Caniço eut été retrouvé dans l'estuaire de la Loire. L'affaire de ce jeune homme tombé nuitamment à l'eau après une charge de police contre les auditeurs d'un concert lors de la fête de la musique à Nantes, avait provoqué une grande émotion cet été 2019 dans tout le pays. Parmi les dizaines d'initiatives mémorielles ou protestataires, un rassemblement s'était tenu à Besançon devant le commissariat de police de la Gare d'Eau, en présence d'une cinquantaine de personnes venues dire leur colère et leur tristesse, allumer des bougies et observer une minute de silence.

Renvoi au 13 octobre

L'audience qui devait se tenir le 15 septembre a été renvoyée au 13 octobre à la demande de notre avocat qui n'a pas reçu le dossier pénal, et donc pas pu préparer la défense.

Toufik de Planoise couvrit l'événement pour Factuel et rédigea donc...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !