Rassemblement devant les prud’hommes contre l’affaiblissement de la juridiction

En pleine mobilisation contre la réforme des retraites, l’intersyndicale de Belfort avait appelé à un rassemblement devant le conseil des prud’hommes pour perturber l’audience de rentrée solennelle. La CGT et FO avaient décidé de ne pas participer à cette audience pour protester contre les suppressions de postes à venir, la complexification des requêtes, le plafonnement des indemnités, le recours accru au juge professionnel, etc. À terme, ils redoutent une « disparition pure et dure des conseils de prud’hommes. » Plus tôt dans l’après-midi, la CFDT avait obtenu la présidence, alors que la CGT la revendiquait.

20200116_180158

La rentrée du conseil de prud’hommes a été perturbée ce jeudi 16 janvier par une action de l’intersyndicale CGT-FO-Sud-Solidaires qui s’est réunie devant la juridiction à 17h, au moment de l’audience de rentrée solennelle. « La justice prud’homale s’est éloignée de ses justiciables, et cela doit tous et toutes nous interpeller », lance Sabine Verdant, conseillère prud’homale CGT au micro, enceinte pointée vers les locaux du tribunal. Elle lit le discours qu’elle a prononcé plus tôt dans l’après-midi lors du vote de la nouvelle présidence.

Il y avait une cinquantaine de personnes devant le conseil des prud'hommes ce 16 janvier.

 

En citant le rapport Serverin sur « les affaires prud’homales dans la chaîne judiciaire de 2004 à 2018 », elle décrit la chute vertigineuse du nombre de saisines, -42% dans cet intervalle, et des délais de procédure qui, eux, s’allongent considérablement. « On est...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !